Une délégation de Webhelp avec à sa tête Vincent Bernard, président du Groupe et de la Fondation WEBHELP SHARED sous l’égide de la Fondation de France, s’est rendue le mercredi 24 octobre dans les locaux de Baby Lab à Abobo pour un moment d’échanges et de partage. A cette occasion, Vincent Bernard a confirmé l’aide financière de près de 10.000 euros qu’apporte la fondation à Baby Lab pour déployer des formations qualifiantes à Abobo et dans d’autres communes d’Abidjan. Baby Lab a été créée en 2014 à Abobo par Guiako OBIN, dont l’objectif est la formation et l’insertion professionnelle des jeunes grâce au numérique. Les fondateurs du Baby Lab ont fait le choix de la commune populaire d’Abobo pour détourner les jeunes de la cybercriminalité et de les aider à tirer profit de leur connaissance en informatique pour qu’ils construisent des carrières dans la technologie.

« Cette visite dans les locaux de Bay Lab, et le démarrage du partenariat qui s’ensuit, illustre formidablement de tout ce que nous voulons incarner à travers la Fondation : un projet innovant, un fondateur créatif et dynamique, une attention de tous à déployer des actions concrètes et pour des personnes qui ont besoin de soutien et d’accompagnement, une implication forte des équipes locales de Webhelp Côte d’Ivoire…et des emplois. Longue vie à Baby Lab et au programme SHARED ! »

Webhelp a installé son premier centre d’appel en Côte d’ivoire, au Plateau, en 2017 et y a créé depuis plus de 700 emplois. La fondation Webhelp SHARED lutte contre les inégalités sociales à travers le soutien pour l’insertion professionnelle par la lutte contre la fracture sociale, pour favoriser l’accèsà l’éducation et la transmission des compétences numériques comme levier d’employabilité.

La Fondation a lancé l’appel à projet des Sites du Cluster France auquel Johanna Mobio et Malik Mauvois ont répondu présents et qui après quelques mois de recherche, ont rencontré l’association BabyLab pour laquelle ils ont eu un coup de cœur. Johanna et Malik , ambassadeurs de SHARED en Côte d’Ivoire, poursuivront leurs actions auprès de Baby Lab au-delà du soutien financier apporté jusqu’à présent, afin d’assurer un suivi du projet sur les deux prochaines années. Ils seront le relais des collaborateurs du site qui souhaitent s’impliquer dans la Fondation..