Le terme « intelligence artificielle » a été conçu par John McCarthy. Il est la plupart du temps réduit à deux lettres « IA » (ou « AI » pour Artificial Intelligence en anglais). C’est Marvin Lee Minsky qui a été le tout premier à donner une définition pour l’IA, celle-ci la présentant  comme: « La construction de programmes informatiques qui remplacerait une partie des tâches intellectuelles, effectuées pour l’instant par l’homme » « .

C’est pourquoi on parle d’intelligence « artificielle » d’une part. Et, d’autre part, le désir de reproduire au plus proche le comportement humain par  « l’intelligence ».

Parmi les intelligences artificielles, il existe l’automate et le robot. Tous deux possèdent la même fonction, mais c’est dans leur conception, qu’ils sont différents. Un automate est mécanique, tandis que le robot est beaucoup plus électronique, perfectionné notamment à l’aide de l’informatique.

Mais il ne faut pas confondre intelligence artificielle et automate. Certains robots sont des automates et d’autres non, ce sont de vraies intelligences artificielles. Un robot automate, est un robot qui exerce la/les tâche(s) répétitive, sans aide de la part de l’homme. Même après avoir fini sa/ses tâche(s), il continuera celles-ci sans arrêt jusqu’à intervention de l’homme.

Et les robots dits  intelligents, exercent la/les tâche(s) à réaliser, selon des scénarii qui s’enchainent de manière logique. Il peut quant à lui s’arrêter lorsque la/les tâche(s) est/sont terminé(es). C’est ce qui le différencie de l’automate.

Certaines machines que l’on pourrait considérer comme intelligence artificielle ne le sont pas en réalité. Par exemple les calculatrices ne sont pas des « intelligences artificielles », car elles exécutent des calculs quon leur demande sans en avoir conscience. Elles sont dotées de programmes qui leur permettent de résoudre les calculs demandés rapidement.

Sindbad Ioualalen