Les voyageurs ont de quoi se réjouir : des formules illimitées font leur apparition, sous diverses formes. Acteurs traditionnels du travel et startups rivalisent pour proposer ces services, qui font tout pour séduire la génération digitale.

On connaissait les abonnements illimités dans la téléphonie, la musique, la VOD, ou le cinéma… Mais en France et aux Etats-Unis, la formule se décline désormais dans le travel. Ainsi, la SNCF propose sa carte TGV Max aux 16-27 ans : ils pourront voyager à volonté à bord des TGV et des trains Intercités au coût mensuel de 79 € (trains à réservation obligatoire, en France, à partir de J-30). La première inscription se fait en ligne, et ensuite tout se passe sur le mobile : pas besoin de carte. Et sur le site de réservation, la possibilité de dialoguer avec Facebook Messenger n’a pas été oubliée !

 

« L’illimité est une formule commerciale qui « parle » à la génération digitale. Les grands acteurs du travel et les startups vont devoir intégrer ses codes de communication spécifiques – tout en maintenant un ton et une expérience client qui restent séduisants pour une clientèle classique », souligne Carole Rousseau, directrice business unit adjoint travel & leisure chez Webhelp.

 

SuperTripper : déjà 500 hôtels en illimité

La génération digitale est aussi la cible d’élection de la startup française SuperTripper. Celle-ci propose des chambres d’hôtel « à volonté », pour un forfait qui démarre à 139 € par mois (engagement de 6 mois, chambre pour 2 personnes).

Ces offres, auxquelles on souscrit « en 2 clics » concernent les particuliers et les entreprises, qui peuvent déjà choisir parmi 500 établissements hôteliers, de 3 à 5 étoiles (France et Europe).

Pour leur part, les établissements hôteliers – qui ne sont généralement occupés qu’à 50 % de leur capacité – voient là un bon moyen d’accroître leur clientèle.  En revanche, les comparateurs d’hôtels sont les concurrents visés par SupperTripper qui les décrit sur son blog comme « prenant les voyageurs pour des pigeons ».

 

Les startups, championnes de l’expérience client

« Entre startups et acteurs traditionnels du travel, la guerre est déclarée, constate Carole Rousseau. Elle va se placer sur le terrain des prix, de l’expérience client, et de l’e-réputation sur les réseaux sociaux. Aucune dimension ne pourra être négligée. »

Le phénomène de consommation qui s’empare du travel paraît irréversible ! Comme le recommande Carole Rousseau : « Au moment de choisir une formule illimitée, beaucoup de voyageurs seront rassurés par la simple possibilité de parler avec un conseiller. L’idéal est de leur proposer plusieurs solutions, comme le live chat, le click to call/web call back, ou un numéro d’appel gratuit ». C’est un fait : dans de nombreux secteurs, les startups qui se sont imposées ont d’abord réussi à fournir une expérience utilisateur irréprochable ! »